Jean Royère (1902-1981)

Biographie
Vidéo
  • Jean Royère

    Quittant une carrière d’homme d’affaires, en 1929, Jean Royère, âgé de 29 ans se tourne vers le métier de décorateur pour lequel il se sent une vocation. Formé dans les fabriques de meubles du faubourg Saint-Antoine et inspiré par un esprit fantaisiste, il tente des mariages improbables mais heureux entre matières et couleurs, formes et ornements. Ondulations, chevrons, cercles, courbes croisillons, billes et boules viennent habiller un meuble, installer une « ambiance ». Prétexte à toutes les libertés, l’ornement décoratif prend valeur architecturale pour décider de la forme d’ensembles complets de mobiliers. À partir du milieu des années 50, Jean Royère, déjà présent au Moyen Orient étend ses activités aux quatre coins du monde notamment en Amérique latine.

    Son style s’assagit pour s’orienter vers plus de simplicité, plus de rigueur replaçant la ligne au cœur de son inspiration laissant apparaître des formes ornementales plus structurées, plus subtiles servies par des matériaux précieux auxquels il reste très attaché. Un sens instinctif des formes, une fantaisie alliée à une technique irréprochable caractérisent son œuvre renouvelée sans cesse par d’astucieuses innovations : fil de fer liane, tables à franges de raphia, meubles biomorphiques, fausse fourrure rose ou blanche etc. Designer emblématique des années 50 son style plein d’humour, de légèreté en traduit à la perfection, l’esprit.

  • Interview de Jacques Lacoste à propos de Jean Royère
×